Project Description

Jean-François Roberge

Ministre de l’Éducation
Député de Chambly
Coalition avenir Québec

Jean-François Roberge

Ministre de l’Éducation depuis le 22 juin 2020, M. Jean-François Roberge est Député de Chambly sous la Coalition avenir Québec. Détenteur d’un Baccalauréat en éducation préscolaire et en enseignement primaire de l’UQÀM, il a œuvré en enseignement de 1997 à 2014 à la commission scolaire Mont-Fort, puis commission scolaire des Patriotes.

Il a occupé de nombreuses fonctions qui témoignent de son engagement communautaire et politique :

  • Vice-président de l’exécutif du Parti Québécois de Vachon (2007-2008)
  • Président de Force Jeunesse (2002-2003)
  • Président de l’Association de défense des jeunes enseignants du Québec (1998-2000)
  • Membre de la Commission de l’enseignement primaire, Conseil supérieur de l’éducation (1997-2000)
  • Coordonnateur aux affaires académiques, au sein de la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) (1996‑1997)

« Croissant et politique avec le ministre de l’Éducation »

Animateur :  Stéphane Petit

En cet automne particulier, on prend soin de nous. Installez-vous, un croissant et un café puis, on jase. Nous accueillerons 100 personnes engagées, membres de LEARN, du RCAAQ et du ROCLD, des acteurs terrain qui travaillent tous les jours auprès des jeunes et des familles pour lutter contre le décrochage scolaire, à prendre un café et un croissant avec le ministre de l’Éducation.

Une rencontre exclusive entre le ministre Jean-François Roberge, les trois grands regroupements organisateurs de l’événement LEARN, RCAAQ, ROCLD. Trois questions ont été lancées au ministre, nous recevrons ses réponses et peut-être aurons nous quelques minutes pour échanger.

Questions adressées à monsieur Jean-François Roberge, ministre de l’Éducation :

LE RCAAQ :

En dépit des efforts et initiatives qui sont déjà en place, il reste beaucoup à faire afin de rendre le réseau scolaire québécois accueillant et sécurisant pour les jeunes autochtones et leur famille. Il est donc essentiel de travailler en continu pour enrayer le racisme et la discrimination, sensibiliser le personnel à l’histoire et aux réalités autochtones, reconnaître et mettre en valeur les cultures autochtones dans l’espace public et soutenir des activités de rapprochement entre les Peuples dans les différentes villes au Québec. Ainsi, comment voyez-vous le rôle des écoles pour permettre aux enfants et aux jeunes autochtones qui fréquentent le réseau québécois de s’épanouir?

LEARN :

Given that most pedagogues agree that real-world learning is an invaluable tool in keeping students engaged in the learning process, what role should community organizations have in a student’s daily school life?

(Traduction : Étant donné que la plupart des pédagogues s’accordent à dire que l’apprentissage dans le monde réel est un outil inestimable pour maintenir les élèves engagés dans le processus d’apprentissage, quel rôle les organisations communautaires devraient-elles jouer dans la vie scolaire quotidienne d’un élève ?)

LE ROCLD :

Les organismes communautaires de lutte au décrochage (OCLD) rejoignent des jeunes et des familles vulnérables, en ce temps de pandémie, ils sont considérés comme étant des ressources prioritaires par le gouvernement. Les OCLD sont donc ouverts et en action, en virtuel ou en présentiel en respect des consignes de prévention de la Covid. Sur le terrain, les jeunes vivent beaucoup de difficultés. Des difficultés qui dépassent le mandat et les ressources de l’école. À cet égard, pour répondre adéquatement aux besoins des jeunes, comment voyez-vous la collaboration entre l’école et les organismes d’action communautaire autonome de lutte au décrochage? 

Accéder à la conférence